Union Fédérale contre les Nuisances de l'Aéroport de Strasbourg-Entzheim

Actualité (20)

Une manifestation utile

Nous remercions celles et ceux qui ont participé à la manifestation du 10 septembre à l'aéroport de Strasbourg-Entzheim pour dénoncer l'augmentation des vols de nuit et des nuisances nocturnes.

 image lettre 12.2018

L'inertpelaltion des élus des communes situées sous les axes d'atterrissage a appuiyé notre mobilisation.

Une nouvelle commission à été créée pour suivre l'évolution des vols en période nocturne et plus particulièrment les dérogations accordées par la direction de l'aéroport pour des vols commerciaux ou sportifs en période de fermeture entre0h30 et 6h00.

Notre lettre aux adhérents de décembre 2018 vous en dira plus sur ces points.

mercredi, 12 décembre 2018

Manifestation à succès

300 riverains pour dénoncer les vols de nuit

La manifestation que nous avons organisée le 10 septembre a été réussie sur plusieurs plans

  • 300 personnes se sont rendues disponibles pour exprimer le mécontentement grandissant des riverains face aux vols de nuit de plus en plus nombreux année après année, durant la période de fermeture aux vols commerciaux entre 0h30 et 6h00. Un coup de semonce réussi, adressé à la direction de l'aéroport afin qu'elle respecte a nouveau le Protocole dans le texte et l'esprit, comme se fut le cas de 1998 à 2011.

 

  • Le directeur de l'aéroport, M. Dubus, refusant de dialoguer avec l'UFNASE depuis janvier 2018, a été obligé de sortir de son mutisme pour justifier les écarts de conduite. Justifications, dans un article des DNA, qui ne reflètent toutefois pas la réalité.

 

  • Une demande de rencontre officielle à été transmise à la direction de l'aéroport par l'intermédiaire du commandant de police, M. Geiger, à l'occasion de la manifestation. Il semble improbable que le dialogue ne soit pas rétabli avec les riverains impactés par les nuisances sonores nocturnes.

 

  • Le relai médiatique vient en appui à la lettre que nous avons adressée aux maires et élus des communes situées sous les trajectoires de l'aéroport, lettre rappelant les dérives actuelles et appelant à une délibération en conseil municipal pour l'adoption d'une motion en faveur du respect strict du Protocole d'accord sur les vols de nuiit de 1998.

 

 ph1

ph2

 

ph3

 ph5

samedi, 15 septembre 2018

NON AUX VOLS DE NUIT

 Informations complémentaires dans le calendrier (voir le calendrier sous les actualités en page d'accuei ou cliquer ici), sous la date du 10 septembre: accessibilité, stationnement, covoiturage, contacts etc...

N'hésitez pas à relayer auprès de vos proches et sympathisants. Soyons nombreux à manifester notre souhait pour un avenir serein près de l'aéroport et sous ses trajectoitres. 

Tract 10 sept 2018 recto projet final

mardi, 21 août 2018

Infractions pour vols de nuit, le directeur de l'aéroport se défausse de sa responsabilité...!

Une réunion houleuse à l'aéroport de Strasbourg en raison des vols de nuit accordés en complet irrespect du Protocole sur les restrictions des vols de nuit que l'aéroport s'est formellement engagé à respecter. Le tout avec l'aval implicite des actionnaires de l'aéroport, membres du Directoire de la Société d'exploitation de l'Aéroport: la Chambre de commerce et d'industrie du Bas-Rhin, l'Eurométropole de Strasbourg, le Conseil départemental du Bas-Rhin, la région Grand-Est et l'Etat.

Un coup bas pour les riverains. Une régression au profit du profit et de l'image de Strasbourg. Un constat consternant !

lundi, 14 mai 2018

Survols de de nuit del'agglomération Strasbourgeoise

Deux poids, deux mesures...

Les DNA du 27 mars relatent « le survol de l’Eurométropole par un petit avion en pleine nuit du 25 au 26 mars 2018, perturbant sous son passage le sommeil de plusieurs riverains. L’avion a fait plusieurs allers et retours au-dessus de Strasbourg, La Wantzenau, Gambsheim, Offenheim et jusqu’à Sessenheim, avant d’aller troubler la nuit de nos voisins allemands, et après avoir réveillé quelques suisses depuis son envol de Lahr ».

Cet événement n’est pourtant pas si exceptionnel !

Pour l’année 2017, ce sont ainsi 50 vols normalement interdits qui ont troublé les nuits des riverains durant la plage de fermeture de nuit (0h-6h) de l’aéroport de Strasbourg-Entzheim aux vols commerciaux.

Là, pas de cris, pas de scandale ! Ce sont des vols bien de chez nous, c’est différent !

Pour le Vice-Président de l’Eurométropole Yves BUR interpelé à ce sujet : « Il n’y a pas de problème » !

Quant au Vice-Président Claude Froehly, c’est lui-même qui est à l’origine des vols nocturnes pour les joueurs du Racing ou des équipes adverses et même des vols privés pour les dirigeants et les sponsors. Selon M.Froehly : « C’est bon pour l’image de l’Eurométropole ».

Ajoutons à cela plus les multiples retards des avions basés de la compagnie low-cost VOLOTEA, qui pour amortir ses investissements et ses
promo à 100.000 vols à 1€ est bien obligée d’empiéter sur notre sommeil. Tout cela avec 20 millions de subventions de la Région, du Département et de l’Eurométropole entre autres. « C’est bon pour l’aéroport » !

Ces vols s'ajputent à plus de 450 mouvements annuels de vols nocturnes, sanitaires, de la sécurité civile, de détournements météo et vols d'Etat. Ces vols sont nécessaires et sont au bénéfice de la collectivité, et leurs nuisances sonores sont pour cela tolérées par les riverains.

L’UFNASE souhaite vivement à ses côtés l’engagement ferme des maires des villages riverains de l’aéroport pour rétablir le respect strict du Protocole de fermeture de nuit de l’aéroport.

Car ça : « C’est bien pour la population » !!!

mardi, 27 mars 2018

Les riverains ont marqué leur désaccord en Commission de l'Environnement

Le 3 octobre 2017, lors de la Commission Consultative de l'Environnement, les riverains de  l'aéroport se sont offusqués de l'augmentation du nombre de vols de nuit pratiqué à la limite de la fermeture de nuit, mais surtout de ceux intervenus durant la période de fermeture nocturne.

Le compte rendu complet de la CCE est accessible sur notre onglet PUBLICATIONS / CCE

Compte rendu de la Commission de l'Environnement de l'éroport 03.10.2017

Intervention de l'UFNASE concernant les vols de nuit.

mercredi, 31 janvier 2018

Lettre au Gouverneur militaire de région

Depuis le départ des Mirages de la base aérienne 124, plus de déflagrations intempestives qui ébranlaient la plaine alsacienne au moment du passage du mur du son, plus de vacarme assourdissant de leurs turbines de réacteur en chauffe qui faisaient trembler murs et fenêtres des villages voisins de l'aéroport.

Depuis presque 20 ans, nous nous étions déshabitués de ces nuisances que nous imposait l'armée par sa présence dissuasive avant la chute du mur de Berlin et le démantèlement du menaçant bloc de l'Est.

Mais aujourd'hui, a nouveau, il nous arrive d'être effrayé plusieurs fois par semaines, d'autant plus si l'on réside à proximité des axes de piste de l'aéroport, par le vacarme soudain d'un Mirage ou d'un Rafale, lors de son passage en rase-motte audessus de la piste de l'aéroport, simulant un atterrissage d'urgence, sans toutefois se poser. 

Les mesures effectuées par les trois stations de mesure de bruit situées dans de l'axe de la piste à quelques kilomètres de distance l'une de l'autre, indiquent fréquemment des niveaux proches de 100 dbA. Si le jour, le niveau de bruit ambiant avoisine généralement 50 à 60 BDA, ceci ne signifie pas que le bruit est simplement doublé, car dans cette échelle logarithmique 50 dBA + 50 dBA ne feront que 53 dBA. Si le bruit ambiant exerce unë pression équivalent de 0,002 Pa sur nos tympans, le passage d'un Mirage à 100 dBA correspondra à une pression de 2 Pa, soit une pression 1000 fois supérieure !  Ceci, pour que ceux qui n'ont pas la chance comme nous d'apprécier in situ le phénomène, comprennent que c'est un bruit vraiment très brutal.

Lors d'une rencontre avec les autorités militaires en Commission Consultative de l'Environnement de l'Aéroport le 24 septembre 2015, représentés par un Colonel de la base militaire de Nancy, nous n'avons rien obtenu, sinon des explications sur la nature de ces vols, leur nécessité pour la formation des pilotes, le pourquoi de Strasbourg en raison de ses équipements et sa capacité opérationnelles 24/24.

Devant l'augmentation de la fréquence de ces vols militaire, l'UFNASE à jugée nécessaire d'interpeller le Gouverneur militaire de la région:

(cliquez sur le lien)

adobe pdf logoLettre au Gouverrneur militaire de Strasbourg

 

vendredi, 08 décembre 2017

Vol tardifs à l'aéroport de Strasbourg

La relativité du temps se vérifie à l'aéroport de Strasbourg !

Interpellé, lors de la réunion de la Commission de l'Environnement de l'aéroport du 3 octobre 2017, en raison des vols retours de Volotéa programmés tardivement et qui accusent souvent du retard, finissant alors par atterrir dans la demi-heure de tolérance, entre 24h00 et 0h30, voire souvent plus tard, dans la période de fermeture de nuit, au-delà de 0h30, le directeur de l'aéroport, M. Dubus, affirmait fièrement qu'aucun vol à Strasbourg n'était programmé de nuit.

Sachant que les derniers atterrissages de Volotéa sont programmés à 23h45, Francis Rohmer, Président de l'UFNASE a demandé à quelle heure, pour lui, commence la nuit. S'en est suivi un silence embarrassé...

Pour votre confort de voyageur et pour la quiétude des riverains, il conviendrait d'éviter, autant qu'il se peut, ces vols tardifs afin de ne pas revenir en pleine nuit à Strasbourg et provoquer de surcroît des nuisances nocturnes.

mercredi, 29 novembre 2017

Il y a du nouveau dans l'air

Particules ultra fines

jeudi, 22 juin 2017

Il fait bon vivre dans nos villages

Le centre de Holtzheim, depuis le réaménagement de la place rue du Lt Lespagnol et l'installation les samedi matin d'un marché de producteurs locaux, à retrouvé un peu de son äme de village. Les habitants sont nombreux à fréquenter le marché pour la qualité des produits proposés, mais aussi pour la rencontre et la convivialité.

A cette occasion, la commune propose un stand aux associations qui souhaiteraient faire leur promotion. L'AHENASE, Association de Holtzheim et Environs contre les Nuisances nocturnes de l'Aéroport de Strasbourg-Entzheim, en a profité fin avril 2017.

En offrant un brin de muguet symbolique aux au public du marché, et à Mme le Maire Pia IMBS , l'association souhaitait rappeler les actions menées durant 20 ans par l'AHENASE au sein de la fédération des associations locales , l'UFNASE, qui ont contribuées au maintien de la qualité de vie à Holtzheim.

Muguet 2017

Quelques doléances ont été émises à propos des volées trop matinales des cloches de l'église, du bruit du scooter annonciateur inopportun du porteur de journaux, mais relativement peu concernant l'aéroport. Evidemment quelques vols de loisir, de temps à autre les Mirages, et quelques vols tardifs ne sont pas passés inaperçus, en provoquant une gêne néanmoins relativement acceptable.

Entre les villageois riverains et l'aéroport, un équilibre permet aujourd'hui à chaque partie de pratiquer ses activités quotidiennes dans de bonnes conditions. Cet équilibre reste précaire. Le souhait de développement du trafic par la direction de l'aéroport, les exigences de compagnies Low-cost et les contraintes de vols charters donnent sans cette des coups de boutoirs au Protocole d'Accord sur les vols de nuit en place depuis 1998.

Les dérogations pour des vols de nuit ne cessent d'augmenter depuis la création de la Société d'Exploitation Aéroportuaire et depuis l'installation de
VOLOTEA comme compagnie basée à Entzheim..., mais l'AHENASE et l'UFNASE veillent !

vendredi, 19 mai 2017

 

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir

  • Les dernières actualités
  • Les comptes-rendus des réunions
  • Les prochains rendez-vous

Nous contacter

UNION FÉDÉRALE CONTRE LES NUISANCES DE L'AÉROPORT DE STRASBOURG-ENTZHEIM
UFNASE - BP60131 - 67960 ENTZHEIM
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.