Union Fédérale contre les Nuisances de l'Aéroport de Strasbourg-Entzheim

GARANTIR LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE SUR ET AUTOUR DES AÉROPORTS FRANÇAIS

GARANTIR LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE SUR ET AUTOUR DES AÉROPORTS FRANÇAIS AVANT L’ÉCHÉANCE DES JEUX OLYMPIQUES & PARALYMPIQUES DE 2024

 

COMMUNIQUÉ

A l’occasion des 20 ans de l’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires, toutes les parties prenantes ont souligné que le transport aérien ne serait durable que s’il devenait soutenable. Chacun a appelé à des ruptures et présenté ses engagements pour une meilleure performance environnementale. L’Autorité accompagne toutes les parties prenantes pour obtenir des résultats collectifs et créer la confiance sur et autour des aéroports.

1. Les sociétés aéroportuaires, publiques ou privées, disposent d’un cadre européen clair et sont attendues à leurs résultats. Les leviers mobilisables pour atteindre des objectifs de réduction du bruit sont définis. Tous les aéroports sont engagés dans des études d’approche équilibrée qui doivent permettre la mise en adéquation fin 2020, début 2021, de tous les moyens pour atteindre les objectifs de réduction du bruit. Chacun mesure les enjeux de la qualité de l’air et du climat. Les sources sont identifiées et la mise en œuvre effective de plans de réduction des émissions atmosphériques est indispensable pour chaque aéroport, coté piste et coté ville. Les groupes aéroportuaires français sont parmi les leaders mondiaux. Ils disposent des moyens et des leviers pour rompre avec les anciennes pratiques et réduire les nuisances des activités qu’ils développent.

2. L’industrie aéronautique et la plupart des compagnies aériennes sont clairement engagées dans une approche où performance économique et performance environnementale vont de paire. Les compagnies intègrent la nécessité d’optimiser les procédures opérationnelles et la programmation des vols, plus respectueuses de l’environnement et des contingences locales. Nombre d’entre elles ont engagé des mesures correctrices pour mieux respecter les règles environnementales propres à chaque aéroport. Les compagnies accélèrent le renouvellement de leurs flottes et communiquent davantage sur les caractéristiques environnementales de leurs aéronefs. Berceau de l’aviation et leader de l’aéronautique, la France a la responsabilité et les atouts pour réussir la transition écologique du secteur.

3. Les personnels des communautés aéroportuaires travaillent de manière moins cloisonnée, à l’écoute de la riveraineté, pour améliorer leurs performances environnementales sur leur lieu de travail et de vie. Des synergies se créent entre professionnels (pilotes et contrôleurs aériens, représentants des compagnies aériennes, assistants d’escale et services des aéroports) pour des procédures plus respectueuses de l’environnement. Chacun comprend que le ciel ne peut plus être un espace de liberté pour certains sans se préoccuper des autres.

4. Les collectivités territoriales, les organisations syndicales et les associations sont également engagées dans la performance environnementale sur et autour des aéroports. Les concessions aéroportuaires, longtemps perçues comme des enclaves extraterritoriales, font partie intégrante de la ville et tous les leviers doivent être mobilisés pour en faire des territoires durables, accessibles par les modes de transports moins émissifs et engagés dans la reconquête de la biodiversité.

La vigilance citoyenne et l’engagement des acteurs sont nécessaires pour surmonter les contradictions existantes et rétablir la confiance des populations dans notre capacité collective à mieux vivre ensemble.

5. Le cadre réglementaire est communautaire et chaque État membre de l’Union européenne est en charge de sa déclinaison au niveau local. Des actions de modernisation de la navigation aérienne dans le ciel européen sont en cours grâce aux progrès technologiques et à la qualification des hommes et des femmes qui l’assurent. Elles visent à réduire les émissions en vol ainsi que dans les phases d’approche et de décollage des aéroports. Quelques règles restent à préciser pour que certains outils de la régulation économique contribuent à la régulation environnementale. L’aboutissement des démarches entreprises pour une approche équilibrée de l’activité de chaque aéroport permettra de moderniser les arrêtés ministériels propres à chacune des plateformes. L’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires est une autorité indépendante et impartiale au service de tous. Elle est particulièrement engagée dans l’accompagnement des aéroports français pour atteindre une performance environnementale optimale.

GARANTIR LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE SUR ET AUTOUR DES AÉROPORTS FRANÇAIS AVANT L’ÉCHÉANCE DES JEUX OLYMPIQUES & PARALYMPIQUES DE 2024 Gilles Leblanc, président de l’ACNUSA Colloque des 20 ans de l’ACNUSA à l’Assemblée nationale, 7 janvier 2020 ACNUSA.indd 1 20/02/2020 17:17:54

 

 

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir

  • Les dernières actualités
  • Les comptes-rendus des réunions
  • Les prochains rendez-vous

Nous contacter

UNION FÉDÉRALE CONTRE LES NUISANCES DE L'AÉROPORT DE STRASBOURG-ENTZHEIM
UFNASE - BP60131 - 67960 ENTZHEIM
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.