Union Fédérale contre les Nuisances de l'Aéroport de Strasbourg-Entzheim

La nuit le bruit nuit !

La fermeture de nuit de l’aéroport de Strasbourg-Entzheim est l’objectif initial et immuable de l’association.

Le Protocole d’accord de 1998 limitant le trafic nocturne de l'aéroport est inscrit dans les Chartes de l’Environnement de l’aéroport depuis 2006 en action première. Depuis la création de la Société d’Exploitation de l’Aéroport (SEA) et le développement du trafic low-cost, son interprétation diverge et des dérogations pour des vols de nuit ont été octroyées avec beaucoup de facilité. Ceci constitue autant d’infractions aux yeux de l’UFNASE.

Les dérogations doivent conserver un caractère exceptionnel, lié à des situations d’urgence. Ces dérogations ne doivent pas être accordées à une compagnie à des fins commerciales. En ce sens, l’UFNASE intervient en CCE, auprès de l’ACNUSA, pour une rencontre avec la direction de VOLOTEA, compagnie basée à l'aéroport depuis 2015 et principale concernée par l'octroi de dérogations.

- Le maintien d’une vocation moyen-courrier

Un trafic d'avions long-courrier et gros-porteur n'est pas souhaitable à Strasbourg-Entzheim. Ces avions plus puissants sont surtout beaucoup plus bruyants. Actuellement d'une longueur de 2400m, la piste est parfaitement adaptée au trafic et aux besoins de l'aéroport (voir rapport CESA). L'allongement de la piste à 3000m pourrait induire un trafic plus nuisant qui ne répond en rien aux besoins de la région. L'UFNASE s'oppose par conséquent à un allongement de la piste, même pour les soi-disant motifs de sécurité mis en avant.

- Des investissements mesurés

L'aéroport bénéficie de subventions pour le maintien ou l'extension de ses infrastructures et pour le développement de son trafic. Depuis 1998, l'aéroport a bénéficié de près de 150 millions d'euros de subventions destinées à la réfection de la piste, la rénovation de l'aérogare, au financement des lignes sous Obligation de Service Public liées à la présence du Parlement Européen, mais aussi versées à Ryanair et aujourd'hui utilisées pour compenser la réduction des taxes aéroportuaires appliquées sur les billets d'avions. Dans le contexte actuel de réduction de la dette publique, ces subventions attribuées avec l'argent du contribuable, ne doivent plus être allouées sans discernement.
Telles sont nos priorités. Consultez l'ensemble des objectifs que nous nous sommes fixés sous l'onglet Nos objectifs en page d'accueil.

 

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir

  • Les dernières actualités
  • Les comptes-rendus des réunions
  • Les prochains rendez-vous

Nous contacter

UNION FÉDÉRALE CONTRE LES NUISANCES DE L'AÉROPORT DE STRASBOURG-ENTZHEIM
UFNASE - BP60131 - 67960 ENTZHEIM
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.